Biographie
Biographie
Antoine Piel - Compositeur
Antoine Piel - Compositeur

chantiers

"SOUVIENS-TOI QU'UN AUTRE JOUR VIENDRA" :

 

Une création partielle du cycle de treize pièces vocales sur des poèmes de la voix intérieure en résonance avec le monde, a eu lieu le 4 novembre 2016 au Musée-Château d'Annecy, sous le titre "Souviens-toi qu'un autre jour viendra".

 

Le spectacle complet, version scénique théâtralisée et accompagnée de peinture en direct, totalisant dix pièces, a été créé au Lycée Baudelaire, Annecy, le 8 mars 2017 et repris au Théâtre de l'Echange, Annecy, les 25 et 26 mars 2017. Antoine Piel et Patricia Favaretto ont mis en scène. Avec Delphine da Pontello, soprane, Antoine Piel, baryton, Aliona Tourenko, piano, Thierry Xavier, peinture.

 

EN ATTENTE D'AUTRES DATES POUR LA SAISON 2017-2018...

 

Voir la vidéo de la bande annonce

Le spectacle comprend les pièces suivantes, soit dix pièces sur les treize composées autour de la voix intérieure :

- "Mémorables", sur le poème éponyme de René Daumal

- "Lointain intérieur I", sur un poème d'Henri Michaux

- "Cœur qui danse II", sur un poème de Ghérasim Luca

- "Notre chair II", sur un poème d'Aimé Césaire

- "Un autre jour viendra", sur le poème éponyme de Mahmoud Darwich, dans sa version arabe

- "Notre chair I", sur un poème d'Arthur Rimbaud

- "Cœur qui danse I", sur un poème en espagnol de Federico García Lorca

- "Ombre guide I", sur un poème en allemand de Hölderlin

- "Lointain intérieur II", sur un poème d'Henri Michaux

- "Ouvrer le monde II", sur un poème de Robert Desnos

La version spectacle est l'aboutissement final du projet, dans une fusion du poème, de la musique, du théâtre et de la peinture, donnant à voir ces voix intérieures, comme des lumières dans la nuit...

Outre Antoine Piel, les artistes du Collectif Musique en Dialogue sont :

Après des études au conservatoire supérieur de musique de Genève et son prix de la ville de Paris, DELPHINE DA PONTELLO s’est formée surtout en Italie auprès de Mirella Freni, au centre CUBEC puis à l’opéra studio de Rome, à Santa Cecilia, auprès de Renata Scotto. Toujours en recherche, elle se perfectionne aujourd’hui auprès de Donata d’Annunzio Lombardi. Elle a obtenu le premier prix de mélodie au Concours Européen de Mâcon (tourné vers la musique contemporaine), le prix Ravel et le prix de la meilleure diction au Concours Européen de l’UFAM. Elle a été finaliste au Concours International des châteaux en Médoc et au prestigieux concours Tosti à Ortona en 2012. Elle a interprété entre autres le rôle d’Ascanio dans La Didone de Cavalli (direction Christophe Rousset), à l’Académie Baroque d’Ambronay et à l’Opéra-Comique, le rôle de Wanda dans La Grande duchesse de Gerolstein d’Offenbach, à l’Opéra de Bordeaux (direction Jacques Blanc) ou encore le rôle éponyme de Rita de Donizetti, dans une mise en scène de Claude Brozzoni (direction Jean-Paul Odiau). Elle s’épanouit aussi beaucoup dans l’oratorio, et a eu l’occasion de collaborer par exemple avec Marc Foster pour L’Oratorio de Noël de Saint-Saëns, avec Michel Corboz pour la Paukenmesse de Haydn ou encore avec Jean-Philippe Dubor pour le Requiem de Mozart, et tout récemment avec Guillaume Vautier pour la Messe en ut de Beethoven. Enfin elle a donné plusieurs récitals dédiés à la musique contemporaine : Georges Aperghis, Pierre-Yves Artaud, Sophie Lacaze, Graciane Finzi, Marybel Dessagnes.

ALIONA TOURENKO vient de Saint-Pétersbourg où elle a été formée au conservatoire supérieur d’état avant d’en devenir lauréate. Elle poursuit sa carrière de soliste, chambriste et accompagnatrice essentiellement en France, en Suisse et dans d’autres pays depuis l’an 2000. Son répertoire inclut l’ensemble des grands compositeurs classiques, romantiques et contemporains. En plus de cultiver ses talents d’interprète elle est attachée à la transmission de son art et a enseigné le piano en Russie. Elle est actuellement professeur au Centre de Pratique Musicale d’Annecy.

Né le 26 novembre 1956, THIERRY XAVIER fait ses études aux Beaux-Arts de Saint-Etienne. En 1982 il obtient le DNSEP, et de 1982 à 1993 il enseigne les arts plastiques en collège. Il collabore avec la compagnie Brozzoni de 1994 à 2014 : tout d’abord pour des travaux de scénographie sur de nombreux spectacles, notamment La Grande Parade au Cabaret de l’Ange Bleu (1994), Éléments moins performants (1996), La Liberté ou la mort (1997), Barbe bleue (2003), Le Géant de Kaillass (2005), Onysos le Furieux (2007), L’Iliade (2009), Rita ou le mari battu (2010) ; il anime aussi des ateliers d’arts plastiques en activité corollaire à certains spectacles ; enfin il peint en direct sur 1944, ils avaient 20 ans (2004), La Mort du roi Tsongor (2009) et Quand m’embrasseras-tu ?, spectacle poétique et musical à partir de l’œuvre de Mahmoud Darwich (2010). Parallèlement, il poursuit sa propre recherche picturale (vidéos, performances). Expositions personnelles ou de groupe : Galerie de l’Ecole de Nice, Villa Arson, Nice, 1990 ; 10'000 Parkings, Genève, 1994 ; Snark cabinet de dessins, Galerie Pierre Nouvion, Monaco, 1995 ; Air Air, Grimaldi Forum, Monaco, 2001 ; Floating Bowl, attitudes, Espace d’arts contemporains, Genève, 2003. Il enseigne actuellement à l’Ecole des Beaux-Arts d’Annecy.

Conteuse, PATRICIA FAVARETTO puise son inspiration dans la littérature orale et dans les textes fondateurs (mythes, légendes et contes). Après quelques années de formation (2000-2003) auprès de conteurs tels que Sylvie Delom et Pepito Mateo, et de pratique au sein du Contes Vers... (Association pour la promotion du conte), elle fonde sa compagnie Les Contes de la Tocante où elle crée des spectacles en collaboration avec Corinne Voisin (chorégraphe). Elle enseigne aujourd'hui le théâtre à l'EMPA (Ecole de Musique des Pays d'Alby), et continue de participer à des expériences théâtrales avec Compagnie Dramatique Parnas, Chapiteau Théâtre Compagnie, Al Fonce et Les Moteurs Multiples.

EN PROJET :

 

- Composition d'une pièce de théâtre musical pour voix de baryton, objets et instruments "in", électronique en direct.

 

- Orchestration des "héros des jours".

 

- Ecriture de trois "études dramatiques", à la fois en version pianistique et en version orchestrale, pour approfondir la question d'une dimension théâtrale de la musique sans support textuel directement donné au puclic.

 

- Composition de pièces pour ensemble vocal, avec ou sans solistes, avec instruments ou a capella, dont un projet de mini-oratorio sur un poème d'Andrée Chedid.